Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les étudiants de Paris XIII en détresse - appel au secours, 20/05/2006


Rédigé le Dimanche 21 Mai 2006 à 23:11 | Lu 982 commentaire(s)



Pour la 4ème année consécutive, le conseil scientifique de Paris XIII non seulement refuse
l'habilitation du laboratoire de recherche en psychopathologie, mais aussi refuse tout bonnement de mettre à l'ordre du jour sa rehabilitation (donc, pas de discussion pas de vote), sous prétexte que l'orientation psychanalytique de ce laboratoire est en rupture avec les bases scientifiques permettant de valider les recherches entreprises.

18 candidats à ce doctorat sont en attente depuis 2 ans et 6 sont déjà partis ailleurs.

Nous comptons sur votre soutien.

Ci-dessous, le courrier de Mlle Toumlit Rachida, élue au Conseil scientifique de Paris XIII et vice-présidente de l'organisation étudiante très active, l'AFEPCOP.

**************


Melle Toumlit Rachida
Vice présidente de l'AFEPCOP
Elue étudiante au Conseil scientifique de Paris XIII


Madame, Monsieur,

En tant que vice-présidente de l'AFEPCOP (Association Fédérale des Etudiants en Psychopathologie Clinique d'Orientation Psychanalytique Site Web:www.afepcop.com) et représentante élue des étudiants de psychologie, Université Paris 13, je me permets de vous écrire afin de vous demander votre aide.

Effectivement, nous nous trouvons confrontés face à une impasse qui peut s'avérer dramatique quant au devenir de notre formation de psychologue clinicien utilisant les apports de la psychanalyse, au sein de notre université. Paris 13 est l'une des dernières universités qui lutte afin de maintenir son cap psychanalytique face à la déferlante de la cognitive. Même si la spécialisation est une opportunité pour les étudiants, elle doit cependant rester un choix dans leur formation, mais, choisir le cadre universitaire de Paris 13, c'est choisir en connaissance de cause l'orientation psychanalytique.

Or, le conseil scientifique de notre faculté freine (depuis 3 ans) l'habilitation du laboratoire de recherche en psychopathologie sous prétexte que l'orientation psychanalytique de ce laboratoire est en rupture avec les bases scientifiques permettant de valider les recherches entreprises (cf documents ci-joint).

Le prochain CS a lieu le 30 mai et la demande de réhabilitation de notre laboratoire ne fait pas partie de l'ordre du jour, ainsi ne pouvant être abordée et donc votée, il n'y aura toujours pas de laboratoire de recherche en psychologie psychanalytique pour la rentrée 2006 à l'université Paris 13, c'est-à-dire plus aucun doctorant. La faculté Paris 13 va perdre son orientation psychanalytique au profit de la cognitive qui gagne du terrain ; de ce fait, les étudiants perdent la possibilité de choisir leur orientation.

Aussi, tous les étudiants ont donc décidé de se mobiliser afin de préserver leur formation. Nous avons créé l'association AFEPCOP mais cela ne suffit pas.

Face à l'urgence de notre situation, nous sollicitons l'appui et l'aide des psychanalystes, ainsi que des psychiatres et psychologues qui utilisent les « outils » de la psychanalyse. À cette fin nous vous demandons votre soutien afin que notre démarche aboutisse positivement.

Cependant, étant pris par les délais administratifs, si vous souhaitez nous aider il faudrait nous faire parvenir un mail ou bien renvoyer le document, joint en annexe, signé à l'adresse suivante, avant le 30 mai 2006, date buttoir.

Mademoiselle Toumlit Rachida
79 rue de Colombes
92600 Asnières Sur Seine

Quelle que soit votre décision je tiens à vous remercier d'avoir pris connaissance de notre situation et dans l'attente, je vous prie d'accepter Madame, Monsieur mes respectueuses salutations.


**************


Demande de soutien à la réhabilitation du laboratoire de psychopathologie


Madame, Monsieur;

Après que la demande de réhabilitation du laboratoire de psychopathologie ait été abordée lors du CS du 28/03/06, il a été voté que ce projet devait figurer sur l'ordre du jour du prochain CS. Mais à réception de ce courrier, nous pouvons déplorer l’absence de ce point.

Il paraît évident que si la demande de reconnaissance du laboratoire ne figure pas à l'ordre du jour lors du CS du 30/05, le département de psychopathologie de l’université Paris XIII ne pourra accueillir aucun thésard pour la rentrée 2006. En effet, il me semble pertinent d'informer l'ensemble des membres du CS que la date de clôture des inscriptions pour les thèses est fixée au 31 mai 2006. Nous pourrions avec l’accord du président et du vice président permettre enfin aux étudiants une inscription définitive, en prolongeant les inscriptions d’une dizaine de jours (par exemple). Effectivement, à ma connaissance, 18 thésards sont en attente d'inscription et ce depuis plus de deux ans, et, j’ai le regret de vous apprendre également que 6 thésards ont été accueillis à l'université Paris VII et un à l'université d'Angers.

Cette demande de reconnaissance avait été amplement débattue. Aussi, en tant que membre élu, je déplore que ce débat reste une fois de plus en suspend. Je me permets de vous faire part de la déception unanime de tous les étudiants de psychologie de Paris XIII. Aussi, je sollicite l'autorisation de chacun des membres du CS afin de demander à M. le Vice-président que cette demande figure à l'ordre du jour du 30/05/06, comme convenu.
C'est au nom des thésards en "attente" et de ceux qui envisagent de poursuivre leurs recherches dans leur université d'origine, que l'on se doit de réhabiliter ce pôle d'excellence que nous avions jusqu'alors. Aussi, les étudiants de psychologie ont décidé de se mobiliser lors du CS du 30 mai 2006 à 9h30, afin de demander que le projet de réhabilitation du laboratoire soit à l’ordre du jour.

J'ai conscience de la conséquence du contenu de ce CS cependant l'avenir des étudiants reste et doit rester une priorité, notre priorité.

Dans l'attente de vous lire prochainement.

Cordialement.
Melle Toumlit Rachida




Système de santé public & privé | SNP | Psy K | FFPP | EFPA Fédé européenne | Emplois & Stages | Actualité politique France - Europe | Psychologues en colère | Psychothérapie | Santé mentale | Sauvons la clinique | Université | Echos du psychologue en Europe | Divers | Autres organisations, écoles ...



Collèges de psychologie, expérimentation : questions & réponses


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss

Partager ce site

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Les annonces

Vidéos
Psychologie WebTV, chaîne TV de communication
Senja STIRN | 27/06/2021 | 1935 vues
Qui sommes nous ?
Senja STIRN | 19/01/2021 | 619 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 28/10/2020 | 643 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 28/10/2020 | 634 vues
Vidéos
Senja STIRN | 06/02/2019 | 1292 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 8664 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 1436 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 16/02/2014 | 2377 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 1626 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 1156 vues
Qui sommes nous ?
Senja STIRN | 23/12/2013 | 924 vues
Neuropsychologie, Psychologie clinique & Santé
Senja STIRN | 24/06/2013 | 1774 vues