Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

'Sauvons la clinique' continue: Communiqué du 19/11/2007


Rédigé le Mardi 27 Novembre 2007 à 23:56 | Lu 1305 commentaire(s) modifié le Mardi 7 Octobre 2008



Sauvons la clinique

Communiqué


A la suite de la mobilisation à laquelle a donné lieu la pétition « Sauvons la clinique » (7563 signataires à ce jour), et la réunion du 30 juin 2007 à l’amphithéâtre Charcot (Hôpital de la Salpêtrière de Paris), le comité de coordination a poursuivi la concertation et la réflexion avec les partenaires et les représentants associatifs des praticiens signataires. Une réunion a eu lieu à Paris, le 7 octobre 2007, avec un collectif de psychiatres appartenant à plusieurs organisations professionnelles, afin d'explorer les suites à donner au mouvement. Cette réunion a fait apparaître la nécessité d'un temps de préparation par des actions communes, et par une réflexion sur le fond et sur les finalités, avant de réunir des Etats généraux de la clinique, sans quoi leur tenue pourrait être sans lendemain, comme ce fut le cas lors d'initiatives analogues.

Dans cette optique, le coordination propose l'organisation d'une réunion publique dimanche 10 février 2008, dont le thème est "Qu'entendons-nous par clinique?".

Sur le front de l'université, les signes tangibles indiquant la volonté de détruire à la source, les formations en psychopathologie clinique ne cessent d'affluer, et confirment les prévisions pessimistes de la pétition: nomination massive d'experts connus pour leur hostilité à la psychopathologie clinique à l'AERES (Agence de l'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur), à la DES (Direction de l'Enseignement Supérieur), absence de cliniciens dans les nominations au CNU (Conseil National des Universités), disqualification des équipes sur lesquelles s’appuient la recherche et la formation des psychologues cliniciens en psychopathologie et psychanalyse à Lyon, à Poitiers, à Rennes, à Paris X, tentatives de reconfiguration des formations à nos dépens à Aix-Marseille.

La situation est si grave que le SIUEERPP (qui, rappelons-le regroupe plus de 180 enseignants de psychopathologie clinique) a demandé audience à Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche (Ci-joint la lettre), un mois après, sa réponse est qu'il ne lui est pas possible "de donner une réponse favorable dans un délai raisonnable".

Nous n’avons plus d’autre choix que de mener une bataille vitale face à la volonté de destruction et à l’arrogance. Aussi, nous vous invitons à faire circuler ce communiqué et à amplifier les signatures de la pétition : « Sauvons la clinique ».
Cliquez ici

Paris, le 19 novembre 2007

Alain Abelhauser, Fethi Benslama, Roland Gori


Voir aussi la Lettre adressée à Mme Pécresse, Ministre


Système de santé public & privé | SNP | Psy K | FFPP | EFPA Fédé européenne | Emplois & Stages | Actualité politique France - Europe | Psychologues en colère | Psychothérapie | Santé mentale | Sauvons la clinique | Université | Echos du psychologue en Europe | Divers | Autres organisations, écoles ...




Collèges de psychologie, expérimentation : questions & réponses


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss

Partager ce site

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Les annonces

Vidéos
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 5102 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 12/01/2015 | 1319 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 738 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 16/02/2014 | 1332 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 843 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 528 vues
1 sur 3