Docteur ès Psychologie - Neuropsychologue - Psychanalyste - Enseignante - Chercheur - Webdesigner

Mes publications et communications


Rédigé le Dimanche 24 Février 2013 à 17:44 | Lu 591 fois | 0 commentaire(s)



Contribution des psychologues à l'avenir de l'organisation hospitalière
Contribution des psychologues à l'avenir de l'organisation hospitalière

PUBLICATIONS

STIRN, S. (1993). L’acte créatif et la mémoire transgénérationnelle. (1994). Psychologie médicale, 26, 8 : 784-787.

STIRN, S. (1995). Giacommeti et Moore : de la répétition jusqu’à l’étirement.(Giacometti and Moore : from the repetition till the stretching.). Psychologie médicale, n° spécial : 88-90.

STIRN, S. (1995). Rendre la pulsion de mort vivante ?. Journal des psychologues, 124 : p. 7.

STIRN, S. (1996). La danse avec la mort. In B. Steiner & F. Fritschy (Eds.), Mort et création. De la pulsion de mort à l’expression. Paris : L'Harmattan ; 153-173.

STIRN, S. (1997). Ecstasy : Entre extase et l’ex-stase. Créer un monde imaginaire. In J.-L. Sudres & P. Moron (Eds.), L’adolescent en création ». L’Harmattan, Paris ; 177-188.

STIRN, S. (1998). La destruction du blanc. Rev. fr. de Psychiatrie et de Psychologie médicale.

STIRN, S. (2001). Le double imaginaire …  . Rev. fr. de Psychiatrie et de Psychologie médicale.

STIRN, S. (2002). Au-delà de nos différences… Les psychologues en Alsace . Journal des Psychologues, 197, mai.

STIRN, S. (2002). Les psychologues se mobilisent... . Le Monde, 30 avril.

STIRN, S. (2002). Le décret du 4 janvier 2002... . Journal des psychologues, 198, juin.

STIRN, S. (2002). Pour le respect des droits fondamentaux de la personne humaine. Pétition. Journal des psychologues, 198, juin.

STIRN, S. (2002). La situation actuelle des psychologues. Journal des Psychologues, sept.

STIRN, S. (2002/2003). Vers une nouvelle re-structuration de la profession ?. Journal des psychologues, 203, déc/janv.

STIRN, S., & al. (2003). La Fédération : en attendant Godot. Journal des Psychologues, 205, mars.

STIRN, S. & GARCIN, E. (2003). Rencontres entre professionnels : Interview de Rose-Marie Charest, présidente de l'Ordre des psychologues du Québec. Journal des psychologues, 204, février.

STIRN, S. (2003). Avis de gros temps sur l’ordonnance de mars 2001… le projet de nouvelle directive européenne… une éclaircie à l’horizon 2004 ?. Journal des psychologues, mars.

STIRN, S., & al. (2004). Psychothérapie et psychologues : Si le psychisme s'éveille. Rapport Assemblée nationale & Sénat.

STIRN, S., CARON, F., FOURCHER G., GARCIN, E., & PY J. (2005). Santé et psychologie.  Rapport Ministère de la Santé, projet du Plan santé mentale 2005-2010.

STIRN, S. (2005). Le temps du placement : un temps mal placé. In Actes de l'ADFP 2005.

STIRN, S. (2005). Neuropsychologie clinique : le carrefour d'une approche cognitive et une approche psychanalytique. Dossier rapport.

STIRN, S. (2005). Le Plan santé mentale, LMD, décret d'application de l'article 52 : un tournant possible de la discipline et de l'exercice. Journal des psychologues, Juillet/Août. 

STIRN, S. (2006). Le temps qui dé-passe : les représentations du temps, les représentations de la mort. In Actes de l'ADFP 2006.

GARCIN E., & STIRN, S. (2007). Création du Collège de psychologie du CH de Rouffach. Journal des psychologues, mars. 

STIRN, S. (2007). Le corps et le désir chez la personne âgée. In Actes de l'ADFF 2007.

STIRN, S. (2007). L’ordre en instance. Psychologues et Psychologie, 194/195, juin.

STIRN, S. (2007). Rouffach : l'hôpital pionnier dans le diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer. Alsace, 10/10/2008.

STIRN, S., GARCIN, E., BASSET, B. (2007). Dispositif national d'information sur la dépression. En collaboration avec l’INPES. Journal des psychologues, 252, novembre.

STIRN, S. (2008). Le projet de décret fantôme. Journal des psychologues, 257, mai.

STIRN, S. (2008). Autant en emporte le temps. In Actes de l'ADFP 2008.

STIRN, S. (2008). La nouvelle gouvernance hospitalière : nouvelles règles, nouveaux enjeux pour les psychologues. Psychologues & Psychologie, 200, juillet.

STIRN, S. (2008). Evaluation du stage en psychologie en tant que formation à l'exercice professionnel. Psychologues & Psychologie, 201/202, oct.

STIRN, S. (2009). Le diagnostic et la prise en charge de la personne âgée. In Actes ADFP 2009.

STIRN, S. (2010). Interview donnée pour Porphyre (revue des pharmaciens) sur l'attitude des pharmaciens dans le cas des difficultés psychologiques ou psychopathologiques des personnes accueillies et sur l'apport des associations des usagers.

STIRN, S. (2010). L'autorité hiérarchique, fonctionnelle et déléguée et le psychologue. Psychologues et Psychologies. 

STIRN, S. (2010). Les nouvelles modalités du concours sur titres – local, départemental, régional, national ? Psychologues et Psychologies.

La maladie d’Alzheimer : Questions posées à à Mme Senja STIRN, psychologue experte en neuropsychologie et la psychologie de l'âge avancé. Axis Mundi, 2010.

STIRN, S. (2010). Entre le désir d'unification et la pratique de la division. Analyse socio-historique. Dans l'attente de publication.

STIRN, S. (2010). Exercice de la psychologie ou exercice des psychologues. Aspects juridiques. Dans l'attente de publication.

STIRN, S. (2010). Le diagnostic médical et l'acte médical au centre du système français : aspects juridiques et réglementaires. In La question diagnostique et le Psychologue. Journal des psychologues. Dans l'attente de publication.

STIRN, S. (2010). Du terme de dépendance jusqu'au concept psychanalytique de la régression à l'âge avancé. In Actes ADFP 2010.

STIRN, S. (2012). Analyser l’analysable (Parole du psychologue sur la société actuelle). Psychologues & Psychologies, 222.
 


OUVRAGES COLLECTIFS

STIRN, S. (1996). La danse avec la mort. In B. Steiner & F. Fritschy (Eds.), Mort et création. De la pulsion de mort à l’expression. L’Harmattan, Paris; 153-173. 256 pages, ISBN 2-7384-4319-2.
 

  • Dir. Steiner, Béatrice ; Dir. Fritschy, Françoise ; Préf. Gagnebin, Murielle ; Collab. Marnier J. P. ; Collab. Petit-Marnier, C. ; Collab. Schott-Billmann, France ; Collab. Marcellesi, Charles ; Collab. Perriot, Gilles ; Collab. Deshayes, Olivier ; Collab. Bayro Corrochano, Fernando ; Collab. Bareil Guérin, Michèle ; Collab. Stirn, Senja ; Collab. Mourtada, Youssef ; Collab. Roux, Guy ; Collab. Laharie, Muriel ; Collab. Jover, Frederic ; Collab. Auby, Philippe ; Collab. Lecadieu, Thierry ; Collab. Verdeau-Paillès, Jacqueline.

 


STIRN, S. (1997). Ecstasy: Entre extase et l’ex-stase. Créer un monde imaginaire. In J.-L. Sudres & P. Moron (Eds.), L’adolescent en création   ». L’Harmattan, Paris ; 177-188.
ISBN : 2-7384-6270-7

La puissance créatrice des jeunes actuels, qu'ils soient collégiens, lycéens, apprentis, inactifs ou encore "en galère ", se dissimule sous de curieux statuts provocateurs et/ou spectaculaires. Cette dynamique implique de multiples interrogations. Qu'advient-il des forces créatrices de la jeunesse ? Comment entrevoir l'oeuvre d'un processus créatif dans l'envers du négatif ? L'expression créatrice des jeunes rencontre-t-elle des lieux d'accueil ? Quelles stratégies et techniques utiliser pour éduquer, prévenir, soigner... Par la création ? De quelle manière la convoquer au service d'un projet de vie ?


COMMUNICATIONS

STIRN, S. (1991). L’acte créatif et la mémoire transgénérationnelle. Congrès Internatonal de la SIPE  (Société Internationale de Psychopathologie d‘Expression), « L’acte créatif et les accès à la mémoire », CH Sainte Anne, Paris.

STIRN, S. (1994). Giacommeti et Moore: de la répétition jusqu’à l’étirement. Journées de Printemps de la SFPE, « La répétition », St Etienne.

STIRN, S. (1994).  Im-puls(e)-ion de/à mort(t). Journées d’automne de la SFPE, « La pulsion de mort », CH Sainte Anne, Paris.

STIRN, S. (1994). Conclusion des Journées. Journées d’automne de la SFPE, « La pulsion de mort », CH Sainte Anne, Paris.

STIRN, S. (1995). La danse avec la mort. Journées de la SFPE, « Pulsion de mort », CH Sainte Anne, Paris.

STIRN, S. (1996). Ecstasy : Entre extase et l’ex-stase. Créer un monde imaginaire. Journées de la SFPE, « L’adolescent et la création », CH Sainte Anne, Paris.

STIRN, S. (1998). La destruction du blanc. Journées de la Psychiatrie Française, « L’agressivité et thérapies médiatisées », Grenoble.

STIRN, S. (1998). La crise, le cadre et le mur. Journées d’Automne de la SFPE, « Le cadre », CH La Pitié-Salpétrière, Paris.

STIRN, S. (1999). Les objets Tingely ou l’a-rythmie. Journées d’Automne de la SFPE, « L’espace, le rythme et le mouvement ». CH La Pitié-Salpétrière, Paris.

STIRN, S., & al. (1999). Le rôle et la place du psychologue en psychiatrie. 1er Forum de la Psychiatrie Française, « Les mutations en psychiatrie », Palais des Congrès, Paris.

STIRN, S., & al. (2000). Le rôle et la place du psychologue en psychiatrie. Congrès International du Jubilé de la Fédération internationale de Psychiatrie, « Penser la psychiatrie », Palais des Congrès, Paris.

STIRN, S. (2000). L’apport des bilans neuropsychologique en neurologie et en psychiatrie. Congrès International du Jubilé de la Fédération internationale de Psychiatrie,  « Penser la psychiatrie », Palais des Congrès, Paris.

STIRN, S. (2001). Psychologues, psychologies… Colloque Infirmier, H.C. de Colmar.

STIRN, S. (2001). Une psychologue en neuro-oncologie. Colloque Infirmier, H.C. de Colmar.

STIRN, S. (2001). Le double imaginaire … . Journées d’Automne de la SFPE, « Le double et ses miroirs cliniques, artistique et scientifiques », CH La Pitié-Salpétrière, Paris.

STIRN, S. (2002). Théories, psychothérapies et art-thérapie. Journée de Printemps de la SFPE, « Théories et pratiques en Art Thérapie », Mulhouse.

STIRN, S. (2002). Cyberespace et espace psychique. Journées d'Automne de la SFPE, « L’espace », CH La Pitié-Salpétrière, Paris.

STIRN, S. (2003). Le temps aujourd'hui ... au point zéro : les états limites. Journées de Printemps de la SFPE et des Sociétés psychiatriques de Bourgogne et de Franche Comté, « L'expression au fil du temps», Besançon.

STIRN, S. (2003). Structuration de la profession. Journée des psychologues, Association de psychologues-praticiens du Tarn, Albi.

STIRN, S. (2003b). Dossier médical ou dossier du patient. Rapport du Réseau national des psychologues.

STIRN, S. (2005). Le temps du placement : un temps mal placé. Journée psychogériatrie, ADFP (Association de développement et de la formation en psycho-gériatrie), Colmar. 

STIRN, S. (2006). Le temps qui dé-passe : les représentations du temps, les représentations de la mort. Journée psycho-gériatrie, ADFP, Colmar. 

STIRN, S. (2006). Entre la mère, l’hystérie et la sclérose en plaques. Journées de la neuropsychologie, les Vignes, Colmar.

STIRN, S. (2006). Le Dossier du psychologue informatisé et le référentiel des diagnostics du psychologue. Rapport, Centre hospitalier de Rouffach.

STIRN, S. (2007). Le corps et le désir chez la personnes âgée. Journée psycho-gériatrie, l’ADFP, CH de Rouffach. 

STIRN, S. (2007). Quelle clinique sur le terrain ? Colloque Sauvons la clinique. CH La Pitié Salpétrière, Paris.

STIRN, S. (2008). Autant en emporte le temps. Journées de la psychogériatrie, ADFP, Colmar. 

STIRN, S. (2008). Mr K, un chat sur un terrain brûlant. Etude de cas neuropsychologique. Journées de la neuropsychologie les Vignes, Colmar.

STIRN, S. (2008). La nouvelle gouvernance hospitalière : nouvelles règles, nouveaux enjeux pour les psychologues. Journée SNP, Université Paris 5, Paris. 

STIRN, S. (2008). Le diagnostic médical et l'acte médical: aspects juridiques et réglementaires. Forum des psychologues, Avignon, novembre. En attente de publication par le Journal des psychologues.

STIRN, S. (2008). Le diagnostic et les activités du psychologue. Forum des psychologues, Avignon, novembre. En attente de publication par le Journal des psychologues.

STIRN, S. (2008). Vieux enjeux, vieilles organisations, nouvelles perspectives ? Forum des psychologues, Avignon, novembre. En attente de publication par le Journal des psychologues.

STIRN, S. (2009).  Le diagnostic et la prise en charge de la personne âgéeJournée de la psychiatrie de l'âge avancé, ADFP, Colmar. 

STIRN, S. (2009). Entre le désir d'unification et la pratique de la division. Analyse socio-historique. Colloque national « Exercice de la psychologie au risque du psychologue », CH de Rouffach.

STIRN, S. (2009). Exercice de la psychologie ou exercice des psychologues. Aspects juridiques. Colloque national « Exercice de la psychologie au risque du psychologue », CH de Rouffach.

STIRN, S. (2010). Collège de psychologie du CH de Rouffach, une instance consultative de l'établissement. Apports, attentes, enjeux. Journée des psychologues, CHI de Clermont de l'Oise.

STIRN, S. (2010). Les aspects politiques et sociologiques de la création du Collège de psychologie et l'identité professionnelle. Journée des psychologues, CHI de Clermont de l'Oise.

 

STIRN, S. (2010). Acquisition des responsabilités dans l'exercice professionnel. Assises nationales pour l'évolution de la formation des psychologues. Paris.

STIRN, S. (2010). Du terme de la dépendance jusqu'au concept psychanalytique de la régression à l'âge avancé. Journée ADFP, Colmar.

STIRN, S. (2011). Le bilan neuropsychologique. de la norme aux paradigmes de Lagache. Forum des psychologues, Avignon.

STIRN, S. (2012). Analyser l’analysable. Psychologues & Psychologies, Dossier Parole publique du psychologue.
 


QUELQUES CITATIONS DE MES ÉCRITS

BEDEAU, Ph. (2007). A. Giacometti et la psychanalyse. A l'occasion de la rétrospective d'A. Giacometti à Beaubourg.

"... Une autre contribution retiendra notre attention, celle de S.Stirn, psychologue clinicien, à propos cette fois de la répétition notamment dans les sculptures de Giacometti (9  ). L'auteur nous conduit à l'aide de Tahar Ben Jelloun vers les représentations de l'angoisse, de la souffrance, de la solitude, du vide.
Mais pour cet auteur, la recherche de l'artiste qui se traduit par cette compulsion de répétition qui le porte à l'extrême de son être - dont l'étirement de certaines sculptures témoigne - se traduit par un prix à payer : la souffrance, l'angoisse. 
Mais cet effet dont Tahar Ben Jelloun s'est fait le témoin (10  )- "Giacometti m'a communiqué la figure incorruptible et touchante de l'angoisse" - est relaté par Giacometti comme "la plus grande aventure, celle de voir surgir quelque chose d'inconnu, chaque jour, dans le même visage" (11  ).
Et S.Stirn de conclure: " Qu'avais-je appris d'eux? Qu'il faudrait sans cesse se répéter de rester humble que ce soit devant une oeuvre ou une personne ou un patient et écouter le silence qui peut être le mien".

Afin peut être de voir surgir quelque chose d'inconnu, qui est à la fois la position de l'artiste et celle du clinicien. Se taire pour écouter ce que disent les sculptures de Giacometti telle est l'invite de S.Stirn pour nous rappeler notre position de thérapeute dans sa dimension radicale face au réel. 
Notons dès à présent que cette dimension du surgissement et des conditions de celui-ci sont chez Giacometti intimement mêlées à la répétition. Nous aurons à y revenir notamment pour spécifier ce prix à payer inclus dans cette grande aventure. "

(9) & (11) : 
STIRN, S. (1995). Giacommeti et Moore : de la répétition jusqu’à l’étirement. Psychologie médicale, n° spécial : 88-90.

 




CASTRO, D. (2006, 2011). Pratique de l'examen psychologique en clinique adulte. Paris : Dunod, p. 473-474.

"... En ce qui concerne l'impact de l'article L. 1111-7 du Code de santé publique sur les pratiques professionnelles, et au niveau formel, Senja Stirn (2003) propose quelques pistes de réflexion.
Premièrement, elle insiste sur la nécessité de déposer dans le dossier institutionnel de la personne évaluée un écrit émanant du psychologue.
La fonction de cet écrit est importante :
- il permet d'apporter un éclairage différent aux questions suscitées par l'analyse du cas du sujet singulier ;
- il inscrit, à part entière, le psychologue dans une équipe pluridisciplinaire ;
- il confère au psychologue, un rôle d'" expert " dans son domaine.
Cet écrit trouverait sa place dans chaque dossier institutionnel, sous une rubrique intitulée la " Consultation du psychologue ". Du psychologue et non pas " psychologique ", insiste l'auteur, afin de bien distinguer ce professionel des autres, non-détenteurs du titre, et de bien pointer ainsi sa spécificité. Elle considère que le compte rendu d'examen psychologique et à l'intention du demandeur est à inclure sous cette rubtique.
Deuxièmement, Stirn propose d'accompagner le compte rendu d'examen psychologique à destination des tiers d'une correspondance comprenant une phrase type, telle que par exemple :
" Le compte rendu ci-joint, est destiné au professionnel demandeur. Toute consultation autre, qu'il s'agisse d'un autre professionnel ou du patient concerné, doit obligatoirement s'accompagner au préalable, de la consultation du professionnel qui a effectué ce bilan psychologique et éventuellement, proposer que la personne intéressée prenne directement contact avec celui-ci. "
Cette formulation viserait à éviter des quiproquos avec le patient lors de la consultation du dossier. Elle permettrait aussi de positionner le psychologue comme seul responsable de ses conclusions et de ses écrits. le message implicite étant que seul le psychologue, de par sa formation et sa compétence spécifique, est légitimé à transmettre des informations issues de sa pratique.
Troisièmement, Senja Stirn rappelle que lorsqu'il y a demande d'accès au dossier médical, subsiste la possibilité, pour le psychologue concerné d'y assister, si cela semble nécessaire.
..."

STIRN S. (2003), « Dossier médical ou dossier   du patient »Réseau national des psychologues.
...

Congrès International de la SIPE, Paris, 1991.
Congrès International de la SIPE, Paris, 1991.
From yesterday to Now. Jubilé de la SIPE (1959-2000). International Sociéty for the Psychopathology of Expression and Art-Therapy. Livre publié par la SIPE-AT.

 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >
 

Profil
Senja STIRN
Contact par mail : Stirn Senja

Partager ce site




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Flickr
YouTube
Rss
LinkedIn

Liens


Derniers tweets

Flux RSS

Facebook



Galerie