Docteur ès Psychologie - Neuropsychologue - Psychanalyste - Enseignante - Chercheur - Webdesigner

Diagnostic " neurodynamique ". Soutenance de ma thèse en psychologie.


Rédigé le Mercredi 1 Mai 2013 à 11:38 | Lu 457 fois | 0 commentaire(s)



Les personnes intéressées par le sujet sont cordialement invitées à ma soutenance de thèse (doctorat en psychologie) qui se tiendra 
 

le VENDREDI 17 MAI 2013 à 15H à l’Université Paris 8.


Prière de confirmer votre présence par mail.



TITRE : " Diagnostic neurodynamique. Pour une méthodologie d'évaluation cognitive et psychodynamique intégrative des dysfonctionnements cognitifs chez l'adulte " .


Sous la direction de Prof. Jean-Pierre CHARTIER


Ecole doctorale Cognition Langage Interaction, Paris 8.


Membres du jury : Prof René ROUSSILLON, Prof Serge LESOURD,   Prof Alain BLANCHET, Prof André SIROTA, Dr François SELLAL, M Pierre WESNER, M Emmanuel GARCIN.

 


Résumé :
 

La présente recherche a pour objectif de questionner les conditions à minima qui pourraient assurer un diagnostic neuropsychologique fiable permettant un traitement optimal, notamment dans le cadre des maladies neuro-dégénératives. Dans ce sens, elle propose un modèle théorique et appliqué qui intègre deux méthodologies, la méthodologie cognitive et la méthodologie psychodynamique, une approche intégrative que nous nommons « neuro-dynamique », dans le prolongement de ce que Lagache nommait la psychologie clinique. 

Elle propose des modèles « neuro-dynamiques » pour lesquels nous estimons qu’ils offrent une fiabilité « suffisamment juste » aussi bien au niveau de la prise en compte du fonctionnement psychique individuel et groupal, de l’observation de l’ensemble interactif des fonctions cognitives qu’au niveau de la fiabilité scientifique :

- un modèle de déroulement de la consultation mémoire psycho-cognitive ;

- un modèle de protocole d’évaluation, nommé le « Bilan neuropsychologique initial »
- une méthodologie aussi bien quantitative, scientifiquement rigoureuse et multifactorielle que qualitative ; 
- le diagnostic qui en découle, nommé le « Diagnostic neuro-dynamique ».

La particularité du diagnostic posé par le psychologue réside dans l’analyse des modalités d’un « fonctionnement » (et des « fonctions ») dont dispose la psyché d’un sujet, y compris le Moi (contenant les fonctions cognitives) et se situe dans le sens de l’« être ». 

La spécificité du diagnostic « neuro-dynamique » se situe dans l’intégration de cadres théoriques et méthodologiques qui relèvent de la psychologie cognitive et de la psychologie psychodynamique, voire psychanalytique. Il intègre le lien entre le fonctionnement psychique global du sujet dans ses interactions avec l’environnement et à partir de la manière dont le Moi « répond » aux pulsions sous-jacentes, en mettant en oeuvre aussi bien des capacités cognitives que des mécanismes de défense ou toute autre ressource psychique pour « contrer », masquer, re-aménager... et le dysfonctionnement actuel, individuel, psycho-affectif, neurodégénératif, groupal, etc.

Nous estimons que le diagnostic neuropsychologique ne peut être fiable que sous cette seule forme « neurodynamique ».

D’un point de vue méta-psychologique, nous avons essayé ainsi de construire un modèle fondamental, simple mais complexe à la fois dans le cadre du travail du psychologue dont l’axe principal n’est ni plus ni moins une appréciation du seul « fonctionnement » psychique, fût il cognitif ou inconscient. Ce dernier ne peut être apprécié que par la seule évaluation des « fonctions » psychiques.
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Octobre 2013 - 01:42 Docteur ès Psychologie

Mercredi 27 Février 2013 - 20:42 Mes champs de recherche actuels


Profil
Senja STIRN
Contact par mail : Stirn Senja

Partager ce site




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Flickr
YouTube
Rss
LinkedIn

Liens


Derniers tweets

Flux RSS

Facebook



Galerie