Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santé mentale monde : Plan OMS 2013-2020


Rédigé le Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:32 | Lu 1627 commentaire(s) modifié le Vendredi 24 Janvier 2014



Santé mentale monde : Plan OMS 2013-2020

Présentation dudit Plan par l'OMS

" Le bien-être mental est une composante essentielle de la définition de la sanlé que donne l'OMS. Une bonne santé mentale permet aux individus de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d'accomplir un travail productif et de contribuer à la vie de leur communauté.

La santé mentale est importante mais il reste à l'échelle mondiale un long chemin à parcourir pour lui donner toute sa place. Il convient d'inverser de nombreuses tendances fâcheuses - les services et les soins de santé mentale trop souvent négligés, les violations des droits humains ou la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes de troubles mentaux ou de handicaps psychosociaux.

Ce plan d'action global reconnaît le rôle essentiel de la santé mentale dans la réalisation de l'objectif de la santé pour tous. Il repose sur une approche portant sur toute la durée de la vie, vise à parvenir à l'équité moyennant la couverture sanitaire universelle et souligne l'importance de la prévention. "

Source : WHO / OMS
x

Au préalable, les objectifs et les définitions

Le Plan définit 4 objectifs, nous citons :

- parvenir à un leadership et à une gouvernance plus efficaces dans le domaine de la santé mentale ; 
- fournir des services de santé mentale et des services de protection sociale complets, intégrés et répondant aux besoins dans un cadre communautaire ; 
- mettre en oeuvre des stratégies de promotion et de prévention ; 
- renforcer les systèmes d'information, réunir davantage de données factuelles et développer la recherche.

Au préalable, il donne la définition des « troubles mentaux et des troubles du comportement » : « répertoriés dans la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (Dixième Révision, CIM-lOl... entraînant une charge de morbidité élevée comme la dépression, les troubles affectifs bipolaires, ta schizophrénie, les troubles anxieux, la démence, les troubles liés à l'utilisation de substances, les déficiences intellectuelles, et tes troubles du développement et du comportement qui apparaissent habituellement durant l'enfance et l'adolescence, y compris l'autisme... », comprenant la prise en charge, mais aussi la prévention et les différentes pathologies plus visées, comme l’addiction, la démence, le suicide, l’épilepsie et des « groupes vulnérables » dans le sens environnemental du terme..., la santé mentale

 

La santé mentale y est définie « comme un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, faire face au stress normal de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. En ce qui concerne les enfants, l'accent est mis sur leur développement, par exemple sur l'acquisition d'un sentiment d'identité positif, sur la capacité de maîtriser ses pensées, ses émotions, et de nouer des liens sociaux, ainsi que sur l'aptitude à apprendre et à acquérir une éducation, pour être capable à terme de participer pleinement et activement à la société ».


Objectif par objectif

Objectif 1 : Renforcer le leadership et la gouvernance dans le domaine de la santé mentale

 

« La gouvernance ne concerne pas seulement le gouvernement lui-même, mais aussi ses liens avec les organisations non gouvernementales et la société civile. Une société civile forte, et en particulier des organisations de personnes souffrant de troubles mentaux et de handicaps psychosociaux, de familles et de soignants, peut aider à établir des politiques, des lois et des services plus efficaces et plus responsables dans le domaine de la santé mentale d'une manière conforme aux instruments internationaux et régionaux relatifs aux droits de l'homme »..., avec des recommandations d’établissement de politiques et plans sanitaires nationaux spécifiques à la santé mentale, mais qui intègrent aussi des questions de santé mentale sur d’autres plans, comme le VIH/sida, la santé de la mère et de l'enfant, l'éducation, l'emploi, le handicap, le système judiciaire, la protection des droits de l'homme, la protection sociale, la réduction de la pauvreté et le développement... et avec des cibles mondiales d’ici 2020 :

 

Cible mondiale 1.1: 80 % des pays auront élaboré ou actualisé leurs politiques ou leurs plans de santé mentale conformément aux instruments internationaux et régionaux relatifs aux droits de l 'homme

Cible mondiale 1,2: 50 % des pays auront élaboré ou actualisé leur législation en matière de santé mentale conformément aux instruments internationaux et régionaux relatifs aux droits de t'homme 

 

Objectif 2: Fournir des services de santé mentale et d'aide sociale complets, intégrés et adaptés aux besoins dans un cadre communautaire

 

- Créer « des services complets de santé mentale et d'aide sociale ancrés dans la communauté locale », intégrer les « soins de santé mentale el des traitements psychiatriques dans les hôpitaux généraux et les structures de soins de santé primaires »... promouvoir « l'auto prise en charge, par exemple grâce aux technologies électroniques et mobiles ».
- Créer « des protocoles et des pratiques » uniformisées, y intégrer les facteurs somatiques et les facteurs de risque somatiques (comme le tabac)
- Associer l’usager à sa prise en charge : leur aider « à réaliser leurs propres aspirations et objectifs. Les services doivent en particulier répondre aux impératifs suivants : 
   . écouter les malades pour comprendre comment ils perçoivent leur état et ce qui pourrait les aider à guérir ; 
   . les considérer comme des partenaires à parts égales dans l'organisation de leurs soins ; 
   . leur donner le choix entre plusieurs traitements et thérapies, s'agissant aussi de qui prodigue les soins ; 
   . et faire appel à des groupes d'entraide et de soutien entre soignants, au sein desquels, en plus d'apporter leur savoir-faire, ils s'encouragent mutuellement et développent un sentiment d'appartenance. 
- En outre, une approche multisectorielle est nécessaire afin que les services apportent un soutien aux patients aux différents stades de leur vie et, le cas échéant, leur permettent d'exercer leurs droits fondamentaux, comme le droit à l'emploi (programmes de retour à l'emploi) au logement et à l'éducation, et le droit de participer à des activités el à des programmes communautaires, et d'avoir des activités constructives ».
- Développer les réseaux « environnementaux » avec les familles, les enseignants, etc/
- Prévoir les financements pour l’emploi « d’un nombre suffisant de professionnels » et de leur formation. Intégrer « des soins de santé mentale dans les services et programmes de santé généraux spécifiquement axés sur certaines maladies et les services et programmes d'aide sociale (comme ceux consacrés à la santé des femmes ou au VIH/sida... ».  « Le rôle des spécialistes de la santé mentale doit être élargi et comprendre l'encadrement et le soutien des agents de santé généraux qui assurent des interventions de santé mentale ».

 

Objectif 3: Mettre en oeuvre des stratégies de promotion et de prévention dans le domaine de la santé mentale d’ici 2020

 

Cible mondiale 3.1: 80 % des pays disposeront d'au moins deux progrommes nationaux fonctionnels et multisectoriels de promotion et de prévention dans le domaine de 10 santé mentale.

Cible mondiale 3.2: le taux de suicides dans les pays sera réduit de 10 %.

 

Objectif 4 : Renforcer les systèmes d'information, les bases factuelles et la recherche dans le domaine de la santé mentale

 

Cible mondiale 4: 80 % des pays recueilleront systématiquement et communiqueront tous les deux ans des données sur un ensemble minimum d'indicateurs de la santé mentale dans le cadre de leurs systèmes nationaux d'information sanitaire et sociale.

 

Bases factuelles et recherche : développer le potentiel de recherche et la collaboration universitaire sur les priorités nationales en matière de recherche en santé mentale, en particulier dans le domaine de la recherche opérationnelle directement utile pour la mise en place et l'organisation des services, et pour l'exercice de leurs droits fondamentaux par les personnes souffrant de troubles mentaux, y compris en créant des centres d'excellence qui fonctionnent selon des normes claires, et auxquels contribuent toutes les parties intéressées, notamment les personnes souffrant de troubles mentaux et de handicaps psychosociaux.
 


Lire le Plan entier


Le Plan santé mentale en France

En France, l'Assemblée nationale vient de publier le rapport sur le sujet. 

Pour en savoir plus, LIRE l'article dédié à ce sujet.



Dans la même rubrique :
< >
 

Neuropsychologie, Psychologie clinique & Santé | Psychothérapie | Justice & Expertise psychologique | Enfance & adolescence | Psychométrie




Collèges de psychologie, expérimentation : questions & réponses


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss

Partager ce site

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Les annonces

Vidéos
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 5939 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 843 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 16/02/2014 | 1441 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 945 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 602 vues
Qui sommes nous ?
Senja STIRN | 23/12/2013 | 479 vues
Neuropsychologie, Psychologie clinique & Santé
Senja STIRN | 24/06/2013 | 1055 vues
Vidéos
Senja STIRN | 30/09/2012 | 933 vues
Vidéos
Senja STIRN | 30/09/2012 | 1665 vues
Vidéos
Senja STIRN | 30/09/2012 | 7300 vues
Vidéos
Senja STIRN | 30/09/2012 | 1827 vues
Vidéos
Senja STIRN | 30/09/2012 | 2251 vues