Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NON à la Sélection à l'entrée en Master 1 (Psychologie) dès la rentrée 2017, Le collectif des étudiants de Psychologie contre l’application de la sélection à la rentrée 2017.


Rédigé le Lundi 20 Février 2017 à 20:48 | Lu 927 commentaire(s) modifié le Lundi 20 Février 2017



Bonjour à tous,
Le collectif des étudiants de psychologie de Lyon 2 se mobilise en urgence pour que la loi de la sélection en Licence 3 pour la rentrée 2017, injuste et inacceptable, ne s'applique pas à la rentrée de septembre. Cette mesure hâtive laisserait sur le carreau plusieurs promotions (L3, M1), qui apprennent en milieu d'année que le changement des règles, dans le secret, mettrait en péril leur scolarité. Ce sont donc des centaines d'étudiants qui voient leur avenir sacrifié. 
Nous avons quelques jours pour nous mobiliser, il faut être le plus nombreux possible. Nous demandons que la sélection en L3 n'ait pas lieu à la rentrée de septembre 2017.
 
Nous sommes un collectif d'étudiants de psychologie, mobilisés dans le cadre d'une revendication quant à notre enseignement. 
En effet, une loi visant à établir une sélection en Licence 3 pour toutes les filières de France a été votée. Son application immédiate, qui peut être repoussée (chaque université a une marge de manœuvre qui lui est propre dans ce domaine), aurait des conséquences désastreuses en ce qui concerne les étudiants en Psychologie, particulièrement ceux s'orientant en Psychopathologie Clinique.
A l'Université Lyon 2, la façon dont est envisagée l'application de la loi place les étudiants dans une situation inacceptable. 
Ce mouvement s'est d'abord constitué car les étudiants manquaient d'information : le premier motif de rassemblement consiste en ce que les étudiants ont appris - alors que l'année est très avancée, que la sélection allait s'appliquer en L3 dès la rentrée de septembre 2017.
Ainsi, unanimement, le collectif considère que l'on ne peut pas changer les conditions d'évaluation en milieu d'année, surtout si le but est de permettre une sélection hâtivement organisée. Il n'est pas envisageable d'entamer une année d'un cursus sans savoir dès le début quels en sont les critères de sélection et d'évaluation.
En payant leur année universitaire, les étudiants s'engagent dans un pacte avec l'université, cette dernière se devant d'être garante des bonnes conditions de leur enseignement et de la transparence quant aux décisions prises. 
Les enseignants et l'équipe pédagogique ignorent encore à l'heure actuelle quelles seront les modalités d'évaluation (et donc de sélection...) : il ne nous apparaît pas viable et sérieux de réfléchir à des critères justes d'évaluation en si peu de temps. L'urgence empêche une réflexion dont la maturation pourrait effectivement aboutir à une sélection viable et juste, qui doit être pensée en amont pour ne pas mettre en défaut les étudiants.
Concernant le Master Psychopathologie clinique (les étudiants en clinique, ou se destinant à ce master en L3, représentent plus de la moitié de tous les étudiants de Psychologie à Lyon 2), des problèmes plus spécifiques apparaissent : si la sélection est faite cette année, cela engendrera des contraintes en termes d'effectif. En effet, les étudiants de M1 seuls représentent davantage que l'effectif désiré ; cela signifierait que très peu d'étudiants de L3 (si ce n'est aucun) pourront rejoindre le Master 1 clinique. Que deviennent ces étudiants ?

De plus, les étudiants en M1, nombreux, seraient censés passer automatiquement en M2 ; or, il est impossible et impensable d'envisager un M2 avec un effectif équivalent à celui du M1 (en termes de stages, et d'accompagnement des étudiants). Ainsi, la solution artificielle qui se révèlerait nécessaire, serait de n'accepter de donner le diplôme de M1 (maîtrise) qu'aux étudiants qui pourraient passer en M2. Les autres étudiants (aux alentours de 300...) auront donc étudié un an voire deux sérieusement, dont certains avec un bon niveau, mais verront néanmoins leur notes revues à la baisse afin qu'ils ne puissent pas valider leur diplôme (et ainsi ne pas passer automatiquement en M2).
Notre demande unanime est celle d'un moratoire permettant que la sélection en L3 n'ait pas lieu à la rentrée de septembre 2017. La temporalité et la progressivité sont nécessaires pour que la sélection ne soit pas injuste. 
Nous sommes tous d'accord pour dire qu'elle ne peut pas s'appliquer correctement dès maintenant ; et qu'il est impensable qu'elle le soit alors que les étudiants n'étaient pas informés dès le début d'année, dans un contexte d'opacité réelle. Le report de cette application permettra dès lors une transparence pour les futurs étudiants, qui sauront dès le début d'année ce qu'il en est, et pourront donc réfléchir à leur parcours en fonction de ces connaissances.
L'objectif de cette pétition est d'avoir une preuve écrite que notre mouvement mobilise un très grand nombre d'étudiants (mais également de praticiens, de chercheurs et d'enseignants), ce qui permet d'appuyer la représentativité du collectif et de ses porte-paroles. Toutes les signatures ici présentes attestent que cette mesure drastique n'est pas acceptée par les étudiants. Elle vise à permettre un dialogue avec l'Université, en espérant que nous serons écoutés.

Nous demandons que la sélection en L3 n'ait pas lieu à la rentrée de septembre 2017.
Le collectif des étudiants contre l'application de la loi de sélection à l'entrée du M1 à la rentrée 2017. 

Le collectif des étudiants contre l'application de la loi de sélection à l'entrée du M1 à la rentrée 2017. 

Signer la pétition


Formation initiale et complémentaire | Lire Voir Ecouter | Auteurs psychologie, psychanalyse, neuropsychologie




Collèges de psychologie, expérimentation : questions & réponses


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss

Partager ce site

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Les annonces

Vidéos
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 4340 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 12/01/2015 | 1252 vues
Lire Voir Ecouter
Senja STIRN | 12/01/2015 | 674 vues
SOCIÉTÉ
Senja STIRN | 16/02/2014 | 1270 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 794 vues
Vidéos
Senja STIRN | 09/02/2014 | 488 vues
1 sur 3